• Mathieu Blanchard

Don't play with altitude! UTAT Maroc.

Mis à jour : 11 janv. 2019


Paysage lunaire de l'Atlas, Un coureur se cache sur cette photo

UTAT 105k. Don't play with altitude!

Apres 2 jours à courir (marcher?) dans le Haut Atlas, avec des conditions météo très difficiles, un terrain extrêmement technique, je suis enfin de retour au village d'Oukaïmeden.


Un beau départ, d’excellentes sensations physique, en contrôle j'ai pu mener la course en tête avec Rémi Boulet jusqu'à environ 55km. Dans le col suivant un mal d'altitude m'a sévèrement frappé! À vie, dans tous mon corps, je n'avais jamais ressenti une telle douleur. Une migraine cisaillait ma tête. J'avais l'impression que mes yeux allaient sortir du crâne. Je suis alors descendu jusqu'au ravitaillement du km67 où l'altitude était un peu moindre (2900m), pour tenter de faire passer le calvaire. Apres 2h de sieste, et quelques médicaments, le mal s'était atténué.


De peur que la migraine me frappe à nouveau je ne voulais pas continuer car il restait encore un col à 3700m à passer. Sauf que nous étions tellement loin de toutes civilisations qu'il fallait marcher au moins 5h pour sortir. J'ai donc décidé de continuer tranquillement la course pour me rendre jusqu'au prochain village qui se trouvait au km 90.

J'ai pris ici une belle leçon: don't play with altitude! Arriver seulement 1 jour avant la course aura été une grosse erreur. Prendre le temps de s'acclimater est primordial sur ce type d'aventure.

Sincère félicitation aux quelques finishers de cette épreuve qui se trouve dans une classe à part sur le niveau de difficulté. Et enfin bravo à l'organisation, impressionné par leur imaginaire et leur détermination qui a rendu le rêve de cet UTAT réalité.


Émerveillé par les paysages, j'en ai pris plein les yeux et le cœur, mais je raconterai cette histoire dans un autre chapitre.


"Couscous party" maintenant.


Le mal commence à se faire sentir

Un ravitaillement typiquement local

Une nuit sur le plateau d'Oukaïmeden

Le lever de soleil est toujours une bénédiction pour les coureurs

Copyright © 2020 Mathieu Blanchard

  • Instagram
  • Facebook
  • YouTube
  • strava